Centre Maurice Halbwachs

Groupe : Chercheurs et Enseignants chercheurs, Chercheurs Permanents

Laure Bereni

Directrice de recherche, CNRS. Co-responsable de l’axe "Imbrication des rapports sociaux : genre, classe, race"
CNRS
Discipline: Sociologie

Informations personnelles

Adresse

ENS - Campus Jourdan Bâtiment Oïkos - bureau R4-43
48 boulevard Jourdan
75014 Paris

E-mail

Laure.Bereni@cnrs.fr

Site internet

http://cnrs.academia.edu/LaureBereni

Biographie

Avant de rejoindre le Centre Maurice Halbwachs comme chercheuse CNRS, j’ai été Assistant professor/Faculty fellow à l’Institute of French Studies de New York University.

En 2021-22, je suis Visiting Scholar au Graduate Center, City University of New York et à l'Institute of French Studies, New York University. Je mène une enquête auprès des cadres chargé·s des questions "CSR/sustainability" (RSE/durabilité) dans de grandes entreprises aux Etats-Unis.

Mes recherches se situent au croisement de trois champs d’analyse : la sociologie politique et du droit ; la sociologie du genre et des discriminations ; la sociologie du travail et des organisations.

J’ai d’abord enquêté sur les mobilisations pour la parité en France, ce qui m’a conduit à une réflexion critique sur la frontière entre mouvements sociaux et institutions politiques, au cœur de la catégorie d’espace de la cause des femmes. J’ai ensuite travaillé sur les usages sociaux de la catégorie de diversité dans le monde des affaires. Le manuscrit original que j’ai produit en vue de l’obtention de l’Habilitation à diriger des recherches (HDR) à l’Université Paris Nanterre s’intitule "Aux frontières de la raison des affaires. Le management de la diversité à New York et à Paris" (2018). Mes recherches actuelles portent sur les cadres chargé·e de la RSE dans les grandes entreprises et sur les processus de racialisation dans les strates managériales.

ANR ProVirCap (2021-2014)

Je coordonne un programme de recherche lauréat de l’ANR, intitulé Professionnel·les de la vertu du capitalisme : la responsabilité sociale des entreprises saisie par ses managers - ProVirCap. Nous prenons pour objet les carrières, les activités de travail, le rapport au monde et les engagements professionnels des cadres des services RSE des grandes entreprises, dans une perspective comparative (France/Etats-Unis/Espagne). Il s’agit ainsi d’éclairer à nouveaux frais les enjeux l’institutionnalisation du "capitalisme responsable". L’équipe est constituée de neuf spécialistes de différents sous-champs de la RSE : P. Barraud de Lagerie, F. Déjean, A. Bory, E. Béthoux, T. Depecker, S. Dubuisson-Quellier, E. Penalva-Icher, S. Salman et moi-même. Deux postdocs se joindront à cette équipe en 2022-2023.

ENQUETES COLLECTIVES PASSÉES

En 2011-2013, j’ai contribué à une enquête sur le genre dans les carrières des cadres supérieur.es de la fonction publique en France, coordonnée par Catherine Marry. En 2014, j’ai mené une enquête avec Renaud Epstein sur le déploiement du label diversité dans les collectivités territoriales, dont le rapport a été remis à l’ARDIS - Agence de recherche sur les discriminations - en 2015. J’ai enfin co-écrit, avec Dorothée Prud’homme et Anaïs Coulon, un rapport sur La fonction diversité pour l’Association des managers de la diversité (2016).

PUBLICATIONS DE SYNTHESE SUR LE GENRE

Co-autrice avec S. Chauvin, A. Jaunait et A. Revillard d’une Introduction aux études sur le genre (de Boeck, 3ème édition augmentée, 2020), j’ai co-dirigé avec C. Achin un Dictionnaire Genre & Science politique paru aux Presses de Sciences Po (2013) et avec M. Trachman Le genre, théories et controverses (PUF "La Vie des Idées.fr", 2014). Plus récemment, j’ai fait partie du comité éditorial de L’ Encyclopédie critique du genre , parue à la Découverte en 2016 (sous la dir. de J. Rennes).

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES ET PEDAGOGIQUES

Responsabilités scientifiques : au Centre Maurice Halbwachs, je suis co-responsable avec Amélie Le Renard de l’axe "Imbrication des rapports sociaux : genre, classe, race", et je siège au Conseil d’Unité. Entre 2014 et 2019, j’ai co-organisé avec Marwan Mohammed puis avec Lise Bernard le séminaire général mensuel du CMH.

J’ai été membre élue et secrétaire scientifique (avec G. Mouralis) de la section 40 du Comité national du CNRS (2012-2016).

J'ai été co-responsable du Groupe "Inégalités et Discriminations" de l’Association française de science politique entre 2018 et 2021 (avec J. Galonnier et D. Sabbagh). Je suis fellow de l'Institut Convergences-Migrations, département INTEGER/Intégration-Discrimination depuis 2021.

Activités éditoriales : je suis membre des comités de rédaction de Politix Sociologie du Travail , et de French Politics, Culture & Society , et j’ai coordonné (avec S. Chauvin, A. Jaunait et A. Revillard) la « Chronique bibliographique » annuelle sur le genre de la Revue française de science politique entre 2011 et 2014.

Responsabilités pédagogiques : Je suis membre du conseil pédagogique du master "Etudes sur le genre" de l’EHESS (master dont j’ai été co-responsable avec Juliette Rennes, entre 2012 et 2015) et du comité exécutif de l’École Universitaire et de Recherche (EUR) "Sciences sociales du genre et de la sexualité" (EHESS/INED, 2020-2028). En 2020-2021, j'ai été responsable de la formation doctorale "Sciences sociales et genre" de l’EHESS.

Enseignements : Depuis 2015 je donne deux séminaires de master à Sciences po : « Le genre au croisement des rapports sociaux » (avec A. Jaunait, master Sociologie politique comparée) et "RSE/Diversité" (master Organisations et management des ressources humaines). Depuis 2020, je co-anime deux séminaires à l’EHESS avec V.-A. Chappe ("Discriminations, inégalités et organisations" et "Politiques d’égalité en organisations").

Je dirige ou co-dirige actuellement cinq thèses de doctorat : celle de B. Savinel sur les mobilisations pour la cause des femmes dans le champ politique (co-dir. Eric Darras, IEP Toulouse) ; celle d’H. Demilly sur les appropriations des politiques d’égalité femmes-hommes dans les grandes entreprises (co-dir. Valérie Boussard, Université Paris Nanterre) ; celle de M. Torres sur les politiques d’égalité à l’échelon municipal (co-dir. Patrick Simon, INED) ; celle d’A. Pavie sur les dispositifs "d’ouverture sociale" dans l’enseignement secondaire (co-dir. Philippe Vitale, Université Aix-Marseille) ; celle d’A. Zhou-Thalamy (co-dir Sarah Mazouz, CNRS). J’encadre chaque année plusieurs mémoires de M1 et M2 dans le cadre du master Études sur le genre (EHESS) et du master PDI (EHESS/ENS).

PUBLICATIONS RÉCENTES

"Les stigmates de la vertu. Légitimer la diversité en entreprise, à New York et à Paris", Actes de la recherche en sciences sociales, 241, 2022.

"The women's cause in a field: rethinking the architecture of collective protest in the era of movement institutionalization", Social Movement Studies, 20(2), 2021.

"La valeur professionnelle de l'identité. Racialisation, genre et légitimité managériale à New York et à Paris", Sociétés contemporaines, 117, 2020 [avec Camille Noûs].

"Servir l'entreprise ou la changer? Les responsables diversité entre gestion, critique et performance de la vertu", Revue française de sociologie, 60(2), 2019 [avec Dorothée Prud'homme].

Habilitation à diriger des recherches

Thèses à venir

Thèses dirigées (soutenues)

Ouvrages ou numéros thématiques dirigés

Et plus

Toutes les publications

×

Publications sous HAL (par ordre chronologique)