Centre Maurice Halbwachs

Groupe : Chercheurs et Enseignants chercheurs, Chercheurs Permanents

Lise Bernard

Chargée de recherche, CNRS
CNRS

Informations personnelles

Adresse

Centre Maurice Halbwachs École Normale Supérieure Bâtiment Oïkos
48 boulevard Jourdan
bureau R4-46
75014 Paris
France

E-mail

lise.bernard@cnrs.fr

Axe de rattachement

Le travail depuis ses frontières (Travail)

Thèmes de recherche

- Stratification sociale, classes sociales
- Sociologie du travail
- Sociologie de l’emploi : indépendance, situations hybrides entre salariat et indépendance
- Sociologie des professions commerciales : travail, trajectoires, valeurs, manières d’être
- Méthodes en sciences sociales : enquête ethnographique, statistiques, articulations entre méthodes qualitatives et quantitatives

Biographie

Sociologue, Lise Bernard est chargée de recherche au CNRS et membre du Centre Maurice Halbwachs. Ses recherches, qui combinent ethnographie et statistiques, relèvent de la sociologie du travail, de l'emploi, de la stratification et des classes sociales. Elle est notamment l'auteure de La précarité en col blanc (Puf, 2017).

PRINCIPALES PUBLICATIONS : 

Ouvrage :
La précarité en col blanc. Une enquête sur les agents immobiliers, Paris, Puf, « Le lien social », 2017

Direction d’ouvrage :
Être comme tout le monde. Employées et ouvriers dans la France contemporaine, Paris, Raisons d’agir, « Cours et Travaux », 2020 (avec Olivier Masclet, Thomas Amossé, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot)

Coordination de numéros de revue :
- « Classes populaires d’aujourd’hui. Questions de morphologie et de styles de vie », Sociétés contemporaines, n°114, 2019 (avec Olivier Masclet et Olivier Schwartz)
- « Habits de travail », Travail, genre et sociétés, n°41, 2019 (avec Clotilde Lemarchant et Juliette Rennes)

Articles dans des revues à comité de lecture  :
- « Au-delà de la nomenclature des PCS. Un milieu professionnel à l’épreuve de la statistique publique », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°122, 2021, p.152-170
- « Comment étudier les classes populaires contemporaines ? De l’analyse statistique d’un espace social à une enquête par monographies de ménages », Sociologia : Revista da Faculdade de Letras da Universidade do Porto, 2019, p.118-141 (avec Thomas Amossé, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Masclet, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot)
- « Classes populaires d’aujourd’hui. Questions de morphologie et de styles de vie », Sociétés contemporaines, n°114, 2019, p.5-21 (avec Olivier Masclet et Olivier Schwartz)
- « Habits de travail », Travail, genre et sociétés, n°41, 2019, p.23-28 (avec Juliette Rennes et Clotilde Lemarchant)
- « Avec qui les ouvrières et les employées vivent-elles en couple ? », Travail, genre et sociétés, n°39, 2018, p.41-61 (avec Christophe Giraud)
- « Des ascensions sociales par un métier commercial. Le cas des agents immobiliers », Politix, n°114, 2016, p. 73-98
- « Compte-rendu de thèse, Les agents immobiliers. Ethnographie d’un milieu professionnel. Approche d’une position sociale », Revue française de socio-économie, n°11, 2013, p. 260-261
- « Le capital culturel non certifié comme mode d’accès aux classes moyennes. L’entregent des agents immobiliers », Actes de la recherche en sciences sociales, n°191-192, 2012, p. 68-85

Chapitres de livre :
- « Les classes moyennes sont-elles en crise ? » in Serge Paugam (dir), 50 questions de sociologie, Paris, Puf, 2020, p.225-232
- « Existe-t-il des barrières entre les milieux sociaux ? » in Serge Paugam (dir), 50 questions de sociologie, Paris, Puf, 2020, p.135-142 (avec Cédric Hugrée)
- « Une exploration des classes populaires à partir de leurs fractions médianes. Un double chantier statistique et monographique » in Olivier Masclet, Thomas Amossé, Lise Bernard, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot (dir.), Être comme tout le monde. Employées et ouvriers dans la France contemporaine, Paris, Raisons d’agir, « Cours et Travaux », 2020, p.43-79 (avec Thomas Amossé, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien et Yasmine Siblot)
- « Des histoires de stabilisation », in Olivier Masclet, Thomas Amossé, Lise Bernard, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot (dir.), Être comme tout le monde. Employées et ouvriers dans la France contemporaine, Paris, Raisons d’agir, « Cours et Travaux », 2020, p.81-92 (avec Olivier Masclet)
- « Como estudar as classes populares contemporâneas ? Da análise estatística de um espaço social a uma pesquisa monográfica a agregados familiares », in Virgílio Borges Pereira (dir.), Em (Re)Construção. Elementos para uma sociologia da atividade na indústria da Construção em Portugal, Coimbra, Almedina, 2019 (avec Thomas Amossé, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Masclet, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot) : traduction en portugais de l’article paru dans Sociologia en 2019
- « ‘J’avais envie de construire quelque chose pour moi’. Un agent immobilier parisien », in Michel Offerlé (dir.), Patrons en France, Paris, La Découverte, 2017, p. 207-219
- « Réflexions sur la ’petite bourgeoisie nouvelle’ dans les années 2000 », in Philippe Coulangeon, Julien Duval (dir.), Trente ans après "La Distinction" de Pierre Bourdieu, Paris, La Découverte, « Recherches », 2013, p. 266-277

Recensions  :
- Sociologie du travail, vol. 61, n° 3, 2019 : Marie-Hélène Lechien, Frédéric Neyrat et Audrey Richard (dir.), Sociologie de la relation de clientèle, PULIM, Limoges, 2017
- La vie des idées, 25 avril 2018 : Anaïs Collet, Rester bourgeois. Les quartiers populaires, nouveaux chantiers de la distinction, La Découverte, ‘Enquêtes de terrain’, 2015
- Le Mouvement social, n°245, 2013/4, p. 167-169 : Loïc Bonneval, Les agents immobiliers. Pour une sociologie des acteurs du marché du logement, Lyon, ENS édition, 2011
- La vie des idées, 19 février 2010 : Louis Maurin, Déchiffrer la société française, La Découverte, 2009 (Traduction anglaise : Books&Ideas, 23 February 2011)

Interviews audio ou vidéo à propos de "La précarité en col blanc" (PUF) (sélection) :
- « Sous le costume, tous précaires ? », Mediapart (interview par Mathilde Goanec)
- « La précarité en col blanc » (partie 1, partie 2), Radio immo (interview par Antoine Mesnard et Marine Plault)

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES :
- Membre du comité de rédaction de la revue Sociologie, depuis 2017
- Membre du comité de pilotage de l’ANR « Le "populaire" aujourd’hui. Les recompositions sociales et culturelles des mondes ouvriers et employés contemporains » (coordonnée par Olivier Masclet), 2013-2018. Coordinatrice de l’ANR CLASPOP pour le CMH (un des quatre laboratoires partenaires), 2016-2018
- Co-responsable du réseau thématique 5 « Classes, inégalités, fragmentations » de l’Association Française de Sociologie, 2015-2017 ; membre du bureau, 2009-2021
- Membre du Conseil National des Universités, section 19 « Sociologie, démographie », 2015-2019
- Co-directrice du master « Pratiques de l’Interdisciplinarité dans les sciences sociales » (PDI), EHESS-ENS, 2015-2017
- Membre du Conseil d’Unité du CMH, 2014-2018
- Membre du Conseil d’Orientation du DIM (Domaine d’Intérêt Majeur) Gestes (Groupe d’étude sur le travail et la souffrance au travail), 2014-2017

AUTRES ACTIVITES DE RECHERCHE ET D’ANIMATION DE LA RECHERCHE :
- Membre du sous-groupe "Niveau fin" du groupe de travail du Conseil National de l’Information Statistique (Cnis) sur la refonte de la nomenclature des Professions et catégories socioprofessionnelles (Pcs, Insee), 2018-2019
- Co-organisation du colloque international « Vous avez dit ‘populaire’ ? », CENS, GRESCO, CERLIS, CMH, Paris, 11-12 janvier 2018
- Co-organisation (avec Raphaël Challier, Cédric Lomba et Ana Perrin-Heredia) de la Journée d’études « Les rapports de classe au concret », RT5 de l’AFS, CRESPPA, CMH, CURAPP, Paris, 4 mai 2017
- Co-organisation (avec Sophie Pochic et Thomas Watkin) du colloque du CMH « Où (en) sont les classes sociales ? Frontières, passages, conflits », Paris, 23-24 avril 2013

ENSEIGNEMENTS :
- « Les inégalités sociales », cours/séminaire de 24 heures, Département de sciences sociales de l'ENS (14h-17h: 21 et 28 janvier, 4, 11 et 18 février, 11, 18 et 25 mars 2022)
- « Atelier mémoire de recherche » (Sur l’écriture en sciences sociales), avec Johanna Siméant-Germanos, M1, Master PDI, EHESS-ENS, 2018-2019 ; M2, Master PDI, 2019-2020
- Participation à l’encadrement du stage ethnographique du Master PDI, EHESS-ENS, 2013-2016
- « Sociologie des métiers de service », Master Science de la société, mention « Sociologie d’enquête », Université Paris Descartes, 2012-2016
- « Introduction aux sciences sociales », Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique, 1ère année, 2012-2017
- « Sociologies des classes moyennes » : interventions dans le cadre de la préparation à l’agrégation de sciences économiques et sociales (thème « Les stratifications sociales »), ENS de Lyon, ENS Ulm et Cachan, 2012 et 2013

PARCOURS ANTERIEUR :
- 2011-2012 : ATER à l’Université de Rouen
- 2010-2011 : ATER à l’Université Paris Sud 11, Institut Universitaire de Technologie de Sceaux
- 2011 : Thèse de sociologie, Université Paris Descartes
- 2009-2012 : Membre du Laboratoire de Sociologie Quantitative (CREST)
- 2006-2009 : Monitrice à l’Université Paris Descartes
- Visiting Scholar, Department of sociology, University of California-Berkeley
- Ancienne élève de l’ENS de Lyon et de l’ENSAE (diplôme de statisticienne-économiste), agrégée de sciences économiques et sociales

Ouvrages ou numéros thématiques dirigés

Etre comme tout le monde

Employées et ouvriers dans la France contemporaine

La précarité en col blanc

Une enquête sur les agents immobiliers

Toutes les publications

×

Publications sous HAL (par ordre chronologique)