Centre Maurice Halbwachs

Groupe : Doctorants

Cléo Marmié

EHESS

Informations personnelles

Sujet de thèse

Biographie

Sujet de thèse : Contrôler, protéger, déplacer. La protection de l’enfance à l’épreuve des migrations internationales au Maroc, en Espagne et en France
Direction scientifique : Serge Paugam & Pierrine Robin

Axes de recherche

  • Sociologie des migrations internationales
  • Sociologie de la jeunesse et de la protection de l’enfance
  • Sociologie de l’action publique

Notice biographique

Cléo Marmié (Centre Maurice Halbwachs – LIRTES) est doctorante en sociologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Sa thèse, soutenue par l’InSHS du CNRS et en partenariat avec le Centre Jacques Berque de Rabat, porte sur les transformations de la protection de l’enfance à l’épreuve des migrations internationales à partir de l’exemple de la prise en charge des jeunes qui migrent seuls (dits « mineurs non accompagnés – MNA »). Sa recherche repose sur une enquête multi-située, prenant pour point de départ le Maroc jusqu’en Espagne et en France.

 

PRÉSENTATION DE LA THÈSE :


La désignation des jeunes qui migrent seuls (sans référent familial ni représentant légal) comme groupe catégoriel de l’enfance « en danger » a été institutionnalisée par la catégorie juridico-administrative des « mineurs non accompagnés » (dits « MNA »). À la fois étrangers et mineurs, objets d’une intense mobilisation juridico-institutionnelle et associative, ils cristallisent l’ambivalence de la « gestion » contemporaine des flux migratoires, caractérisée par une tension entre volonté de contrôle et devoir de protection des États. Perçus comme vulnérables parmi les vulnérables et se situant au croisement et à la marge de plusieurs champs de politiques publiques, ils réinterrogent les frontières de l’âge, de la migration et de l’enfance en danger. Leur prise en charge est à la fois exemplaire et symptomatique des transformations de l’aide sociale et humanitaire dans un contexte d’internationalisation des droits de l’enfant et de durcissement du contrôle migratoire. À travers une enquête multi-située adossée à la logique d’une route migratoire, ce projet de thèse cherche ainsi à contribuer à la recherche en sciences sociales en analysant les recompositions, circulations et renégociations de la protection de l’enfance à l’épreuve des jeunes en migration au Maroc, en Espagne et en France.

Publications scientifiques

  • Cléo Marmié, « Hors protection. Des « MNA » pas comme les autres ? Le cas des jeunes étrangers qui « échappent » à la protection », Dossier thématique ‘Les MNA des adolescents comme les autres ?’, Les Cahiers du Travail Social, 2021.
  • Cléo Marmié, « ‘Enfants d’ailleurs’. La protection de l’enfance à l’épreuve des migrations internationales », Vie Sociale, 2021/2-3 (n°34-35), p.221-235.
  • Cléo Marmié & Daniel Senovilla Hernández, « Donner la parole aux jeunes et mineurs en migration : (ré)concilier engagement éthique et efficacité scientifique », Revue Jeunes et Mineurs en MigrationJMM, Observatoire des Mineurs en Migration, n°5, juill. 2020.
  • Cléo Marmié, « Boza ! Mettre en récit les migrations juvéniles : du roman aux sciences sociales », Revue Jeunes et Mineurs en Migration - JMM, Observatoire des Mineurs en Migration, n°5, juill. 2020.
  • Cléo Marmié, « Les « Français bloqués au Maroc » : une lumière crue sur l’ordre migratoire international », Carnet de recherche de l’EHESS : Perspectives sur le coronavirus, 15 avril 2020.

Mentions dans les médias

Toutes les publications

×

Publications sous HAL (par ordre chronologique)