Centre Maurice Halbwachs

Programme ANR ENDLESS

Enjeux de l’essor du salariat aux portes de l’Europe. Le prisme de Tanger

Responsable scientifique : Alexandra BIDET

Septembre 2018 à septembre 2023

La région de Tanger, en face de Gibraltar, connaît depuis une vingtaine d’année, un essor exponentiel du salariat industriel, associé à de forts mouvements de migration, internes et externes au Maroc et à l’implantation de « zones franches », où se sont installées de nombreuses grandes entreprises internationales, notamment dans le secteur de l’automobile : équipementiers, ainsi que le constructeur Renault. Ce développement fait école, avec notamment l’installation du constructeur Peugeot à Kénitra, plus au sud du pays. Qu’invente cette nouvelle forme de mondialisation du travail aux portes de l’Europe ? Notre hypothèse est que la zone de Tanger constitue un « laboratoire social » pour l’ensemble des acteurs concernés : pour le personnel des entreprises, qui a parfaitement conscience de la rupture ainsi introduite dans son existence sociale, mais aussi pour l’encadrement, désormais lui-même presque intégralement marocain, et pour les responsables publics qui s’inquiètent de la viabilité à terme de ce qu’ils construisent et qui apparaît sous leurs yeux, tour à tour acteurs et spectateurs d’une mutation sociale sans précédent. Ces emplois sont-ils perçus, évalués et investis comme des positions d’attente, faute de mieux, des tremplins provisoires, des succédanés d’Europe, ou leurs formes (salariales, temporelles, civiles, interactionnelles, etc.) sont-elles investies plus durablement ? Il s’agit notamment d’étudier dans quelle mesure les nouveaux « habitus » industriels sont susceptibles de transformer les perspectives des populations concernées dans d’autres sphères de leur vie que celle du travail proprement dite.

Lien (site du projet, blog, séminaire du projet, publication…) :

– Bidet A., Ouédraogo J.-B., Rot G., Vatin F. (2017), « Une nouvelle économie politique de l’industrie : la zone franche de Tanger », Revue marocaine des sciences politiques et sociales, hors série XIV, « Économie politique du Maroc », dirigé par N. Akesbi, A. Berrada, M. Oubenal et M. S. Saadi, p. 221-240 (et en langue arabe).
– Vatin F. (2019), « Salariat ouvrier et émancipation féminine au Maroc » (note critique), Revue Française de Socio-Économie, vol. 2, n° 23, p. 221-225.

– Vatin F. (2020), « Capital industriel et capital humain : la leçon de Tanger », in Mohammed Benlahcen Tlemçani, Zineddine Khelfaoui, Sofiane Tahi (Eds.), Capital humain et dynamiques économiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Questions contemporaines, 2020.

– « Travail, classes sociales et politiques publiques. Histoire et sociologie du capitalisme marocain », Journée d’études du Centre Jacques Berque organisée par Antoine Perrier et Scott Viallet-Thevenin, 30-31 mai 2022.