Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > Publications > Toutes les publications du CMH

Toutes les publications du CMH

2014

Article de revue

  • Relire Marcel Mauss. Relektüren von Marcel Mauss. (2014). Relire Marcel Mauss. Relektüren von Marcel Mauss. (E. Brian, F. Weber, S. Moebius, & F. Nungesser, Éd.)Trivium. Revue Franco-Allemande De Sciences Humaines Et Sociales, 17. Consulté de http://trivium.revues.org/4824
  • Comité éthique de la SFAR,, & Guibet Lafaye, C. (2014). Conflits en période périopératoire : un enjeu collectif, éthique et professionnel. Annales Françaises D’Anesthésie Et De Réanimation, (33), 335–343.

  • Cousin, B. (2014). Entre-soi mais chacun chez soi. L’agrégation affinitaire des cadres parisiens dans les espaces refondés. Actes De La Recherche En Sciences Sociales, (204), 88-101. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=ARSS_204_0088

  • Cousin, B. (2014). Refonder Milan : Silvio Berlusconi et la promotion de nouveaux quartiers pour les classes supérieures. Questions De Communication, (25), 41-60. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=QDC_025_0041

  • Cousin, B., & Chauvin, S. (2014). Globalizing forms of elite sociability: varieties of cosmopolitanism in Paris social clubs. Ethnic And Racial Studies, 37(12), 2209-2225. Consulté de http://www.tandfonline.com/eprint/nqryQqKJRzUv67tghWxf/full

  • Cousin, B., & Vitale, T. (2014). Le magistère intellectuel islamophobe d’Oriana Fallaci. Origines et modalités du succès italien de la "Trilogie sur l’Islam et sur l’Occident" (2001-2006). Sociologie, 5(1), 61-79. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SOCIO_051_0061

  • De L’Estoile, B. (2014). “Money is good, but a friend is better“. Uncertainty, orientation to the future and ‘the economy’. Current Anthropology, 55(S9), 62-73. Consulté de http://www.jstor.org/action/showArticleInfo?doi=10.1086%2F676068
  • Deauvieau, J., Penissat, E., Brousse, C., & Jayet, C. (2014). Les catégorisations ordinaires de l’espace social. Une analyse à partir d’un jeu de cartes. Revue Française De Sociologie, (3).

  • Durand, C. (2014). Construire sa légitimité à énoncer le droit. Etudes de doléances de prisonniers. Droit Et Société, 2(87), 329-248. Consulté de http://www.cairn.info/revue-droit-et-societe.htm

  • Durand, C. (2014). Per una sociologia morale delle traiettorie di controllo. Una lettura de La société punitive [disponible en français : « Pour une sociologie morale des trajectoires de contrôle. Une lecture de La société punitive »]. Materiali Foucaultiani, 3(5-6), 283-306. Consulté de http://www.materialifoucaultiani.org/images/18_durand.pdf ; http://www.materialifoucaultiani.org/images/pdf/durand%20fr.pdf
    Résumé : Per le scienze sociali, la lettura di Michel Foucault è stata – e resta – un vettore importante d’innovazione teorica e metodologica. La société punitive, nuova opera del lavoro di edizione delle sue prese di parola e di scrittura, rinnova l’invito all’immaginazione sociologica. Pronunciato al Collège de France nel 1973, il Corso non ha certo la novità delle lezioni successive alla pubblicazione di Sorvegliare e punire . Tuttavia propone, al sociologo della penalità, alcune piste originali per la definizione di oggetti e di metodologia di ricerca.
  • Forsé, M., & Langlois, S. (2014). Sociologie du bien-être, Présentation. L’Année Sociologique, 64(2), 261–271.
  • Forsé, M., & Parodi, M. (2014). Bien-être subjectif et justice sociale. L’Année Sociologique, 64(2), 359–388.

  • Guibet Lafaye, C. (2014). L'épigénétique : pour de nouvelles politiques de santé ? Humanistyka I Przyrodoznawstwo, (20), 4–22. Consulté de https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00983182
    Mots-clés : contrôle social., Epigenetics, Epigénétique, health policies, Politiques publiques, précaution, responsabilité sociale, social control., social responsibility.

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Comment se construisent les raisonnements sur la justice sociale ? Klesis, (29), 93–118. Consulté de www.revue-klesis.org/
    Résumé : Les jugements sur la realite sociale (inegalites, pauvrete, paresse) sont aussi bien le fait d'experts, de decideurs que de citoyens ordinaires. Des positions, fondees sur des raisons, s'expriment mais les modalites argumentatives et les voies communes du raisonnement ordinaire en matiere de justice sociale demeurent inexplorees. Comment se construisent les raisonnements ordinaires sur la justice sociale _place_holder;? Le raisonnement inductif est-il l'outil cognitif le plus couramment mis en oeuvre pour raisonner sur ces questions _place_holder;? Nous caracteriserons la specificite du raisonnement ordinaire, dans le domaine, en envisageant d'abord les reajustements normatifs suscites par la confrontation du discours normatif a des exemples dissonants. Nous envisagerons ensuite les modalites du traitement spontane de l'exemple dans l'edification de positions normatives naives, en matiere de justification de differences de revenu. Enfin, nous preciserons le role des « _place_holder;scripts _place_holder;» et des « _place_holder;heuristiques _place_holder;» dans les raisonnements courants relatifs a la justice sociale, en particulier, dans le contexte de l'evocation de comportements deviants en matiere d'aide. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. (2014). La propriété, un objet politique ? Philosophiques, 41(4), 105–125. Consulté de http://www.er.uqam.ca/nobel/philuqam/philosophiques/index.php?section=accueil
    Résumé : Notre rapport a la propriete et a la propriete privee repose aujourd'hui encore sur une interpretation de celle-ci ayant emerge au XVIIe, en reference a un contexte qui etait celui de _l'etat de nature_. Le droit de propriete s'est construit en s'adossant a un presuppose naturaliste et a un presuppose biologique conferant une priorite a la sphere familiale comme espace legitime au sein duquel la propriete peut et doit etre pensee. Bien que le contexte interpretatif ait evolue, persiste la prevalence d'une interpretation individualiste et substantialiste du rapport a ce qui est possede. Notre ambition sera donc de mettre au jour d'autres modeles interpretatifs de la propriete qui ne soient pas avant tout attaches a l'individu en tant que tel, dans sa singularite, mais qui se construisent par exemple a partir de l'attribution a l'individu de droits sur les qualites des choses. Ce faisant, pourra emerger une autre justification de la propriete que relative au travail, a la prise de possession ou a la possession naturalisees et transmise dans le cadre familial. Dans un premier temps, nous identifierons les elements (tels le Code civil) et les mecanismes qui ont conduit a construire la sphere familiale comme l'espace legitime au sein duquel se realisent la negociation des biens et la transmission du patrimoine, le premier de ces elements consistant dans un processus de biologisation de la sphere familiale et du rapport a l'objet detenu. Il s'agira, dans un deuxieme temps, de concevoir la propriete en reference a une convention plutot qu'a un etat de nature fut-il familial, et en reference a une finalite sociale plutot qu'a des finalites individualistes. Cette reconceptualisation du sens de la propriete privee actualisera l'idee proudhonienne selon laquelle la propriete est une fonction plutot qu'un droit et que cette fonction est politique (et sociale) plutot qu'elle ne s'epuise dans une finalite simplement individuelle. Enfin, nous envisagerons les reformulations possibles du concept de propriete privee et de propriete sociale a partir d'un contrat social plus juste pour l'ensemble des contractants. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Juger de la société française et de ses inégalités. Res Cogitans : Journal Of Philosophy. Consulté de http://www.sdu.dk/en/om_sdu/institutter_centre/ikv/videnskabelige+tidsskrifter/rescogitans
    Résumé : Resume _place_holder;: Bien qu'apportant des informations precieuses sur les opinions individuelles, les grandes enquetes statistiques ne permettent pas de saisir les raisonnements presidant au choix d'une reponse plutot que d'une autre. Comprenant un volet quantitatif et un volet qualitatif, l'enquete Perception des inegalites et sentiments de justice contourne cet ecueil et permet de saisir les cheminements cognitifs et argumentatifs portant les individus a juger que la societe française est injuste ou que les inegalites sont inevitables. Si un effet notable des positions sociopolitiques sur ces appreciations se dessine, tel est-il egalement le cas lorsque les raisonnements presidant a ces reponses sont consideres _place_holder;? Afin d'elucider cette question, nous exploiterons le modele dual de traitement de l'information « _place_holder;heuristique vs. systematique _place_holder;», issu de la psychologie cognitive. Nous montrerons, concernant les deux items evoques, que les raisonnements mobilises pour y repondre ne semblent pas tant s'expliquer par des positions sociales specifiques que par des logiques argumentatives caracterisees et suscitees par les traitement cognitifs differencies de ces questions. Abstract: Although national statistical surveys bring valuable information on individual opinions, they do not capture the reasonings for choosing a particular answer rather than choosing another answer. The survey Perception des inegalites et sentiments de justice (Perception of Inequalities and feelings of Justice) which was both quantitative and qualitative captures the cognitive and argumentative paths individuals follow when they judge that the French society is unfair or when they judge that inequality is inevitable. A socio-political effect is observed regarding these answers but can it be highlighted regarding the reasonings, which lead to these answers? To explore this question, we will refer to the dual model "Heuristic Versus Systematic Information Processing". Then we will demonstrate that the reasonings used are better explained referring to argumentative logics and cognitive information processing rather than by socio-political positions. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Les fondements de la critique sociale : normes alternatives et raisonnements hypothétiques. Tracés, (24), 16. Consulté de https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01070787
    Mots-clés : critique sociale, hypothetical reasonings, Inégalités, merit, Mérite, raisonnements hypothétiques, social critic, Social inequalities, social utility, utilité sociale.

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Contraindre en ambulatoire : quels droits constitutionnels pour les patients en psychiatrie ? Rhizome, (52). Consulté de http://www.orspere.fr/publications/rhizome/

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Au cœur du débat sur les soins sans consentement en ambulatoire. L'information Psychiatrique, X, 575–582. Consulté de http://www.infopsy.fr/
    Résumé : La loi du 5 juillet 2011 et la reforme des soins sans consentement en ambulatoire ont donne lieu a une importante controverse dans le monde de la psychiatrie. Nous portant au-dela des clivages ideologiques, nous souhaitons mettre en evidence les raisons pour lesquelles les acteurs se sont affrontes. La variete des attitudes a l'egard du programme de soins se distribue en un eventail allant du pragmatisme a la defense de droits constitutionnels, et a travers lequel la radicalisation de la critique va de pair avec la mobilisation de principes et de convictions normatives. Nous montrerons egalement que ces attitudes ne sont pas sans lien avec une certaine representation de l'homme malade en psychiatrie, pour lequel le poids de la contrainte et de l'obligation aurait une valeur distincte de celui qu'elles peuvent avoir pour les autres citoyens. The law of the 5th, July 2011 and the reform of ambulatory medical care create a considerable controversy in the world of psychiatry. Beyond ideological divisions, we want to highlight the reasons at stake in the controversy. The opinions regarding the psychiatric "health care program" are widly spread, from pragmatism to the defense of constitutional rights. The radicalization of criticism is based on a mobilization of principles and normative beliefs. These attitudes are also related to a representation of the psychiatric patient, for whom the burden of constraint and obligation is not the same than for other citizens. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. (2014). La naturalisation de l’appropriation privative. Revue De Philosophie Économique, 15(2), 35–68. Consulté de http://www.cairn.info/revue-de-philosophie-economique.htm
    Résumé : _Resume _place_holder;_: Lorsque la philosophie a voulu penser la propriete et son origine, elle a fait de la nature le cadre approprie pour l'apprehender, y compris a des epoques ou la propriete, aussi bien privee que commune, etait deja regulee par un systeme de juridictions preexistant. La propriete et la question de sa legitimite ont alors ete interrogees aux confins de l'articulation entre l'ordre du _fait_ (s'incarnant notamment dans l'appropriation) et celui du _droit_. Neanmoins la mise au premier plan d'une necessite naturelle ainsi que l'inscription de l'appropriation dans un registre naturaliste ont pour vocation de soustraire la propriete a la problematique de la justice distributive. L'approche naturaliste de l'appropriation privative implique en outre un usage pragmatique de la norme juridique, renversant par la la « _place_holder;loi de Hume _place_holder;», alors meme que cette norme pourrait etre tout aussi legitimement mobilisee pour instaurer un devoir-etre plutot que pour instituer juridiquement un etat de fait. _Mots-cles _place_holder;_: Propriete, appropriation, famille, norme juridique, Locke. _place_holder; _Abstract_: When the property and its origin have been conceived in the history of philosophy, they have been interpreted in the framework of nature, including at a time when the property, both private and common, was already regulated by a system of legal norms. The property and its legitimacy were then considered on the borders of facts (like the appropriation) and law. Nevertheless, the foregrounding of a natural necessity and the interpretation of the appropriation in a naturalistic framework tend to set the property aside the issue of distributive justice. Furthermore the naturalistic perspective on private appropriation involves a pragmatic use of the legal norm. The latter reverses the "law of Hume" even though the legal norm could be as legitimately considered to justify the "ought" rather than to establish legally an empirical state of the world. _Key words_: Property, appropriation, family, legal norm, Locke. _place_holder; _Classification J.E.L. _place_holder;_: B12, P14. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. (2014). Se soucier de l’autre, le contraindre et le contenir ? Pratiques En Santé Mentale, (4), 17–20. Consulté de https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01147865
    Mots-clés : consentement, contention, contrainte, Psychiatrie, violence.

  • Guibet Lafaye, C. (2014). La domination sociale dans le contexte contemporain. Recherches Sociologiques Et Anthropologiques, 45(1), 157–169. Consulté de http://rsa.revues.org.gate3.inist.fr/1118
    Résumé : La notion de domination oeuvre en sociologie depuis plus d'un siecle mais les conditions socioeconomiques actuelles ne sont plus celles qui ont entoure son emergence. Nous proposerons dans ce qui suit un aperçu des differentes interpretations qu'a trouve la notion de domination puis nous interrogerons la possibilite de parler aujourd'hui de classes dominees a la lumiere de l'evolution macrosociale et structurelle de la societe française. Nous montrerons que les vecteurs de la domination ont evolue. L'un des plus puissants aujourd'hui serait moins a chercher du cote des processus psychologiques, mis en evidence par les theories de l'attribution dans les annees 1970, que du cote de l'assimilation et de l'adhesion a des normes dominantes. ER - End of Reference

  • Guibet Lafaye, C. G. (2014). La disqualification économique du commun. Revue Internationale De Droit Économique, t. XXVIII(3), 271–283. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RIDE_283_0271

  • Guibet Lafaye, C. G., & Vanuxem, S. (2014). Repenser la propriété – Introduction. Revue Internationale De Droit Économique, t. XXVIII(3), 269-270. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RIDE_283_0269

  • Guibet Lafaye, C., Rial-Sebbag, E., & Simeoni, U. (2014). L’information épigénétique, ses enjeux sociétaux. Médecine Et Science. Consulté de http://www.medecinesciences.org

  • Israël, L. (2014). Le goût des autres. La cuisine du droit vue par une sociologue. Grief. Revue Sur Les Mondes Du Droit, (1), 40-47. Consulté de http://editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/grief/

  • Israël, L. (2014). Les joueurs répétés ont-ils plus de chance de gagner ? Débats sur le sens de la justice. Droit Et Société, (85), 543-559. Consulté de http://www.cairn.info/revue-droit-et-societe-2013-3.htm
    Résumé : Introduction au dossier "Injustices de la Justice ? Autour de Marc Galanter", comprenant outre cette presentation la traduction en français de l'article celebre "Why the Haves Come Out Ahead ? Speculations on the Limits of Legal Change" (_Law and Society Review, _place_holder;_1974), une introduction originale de Marc Galanter et un article de Nicolas Herpin. _place_holder; ER - End of Reference


  • Israël, L., & Grosdidier, J. (2014). John Dewey et l’expérience du droit. La philosophie juridique à l’épreuve du pragmatisme. Tracés. Revue De Sciences Humaines, (27), 163-180. doi:10.4000/traces.6129
    Résumé : En 1941, le philosophe John Dewey participa à une conférence à l’Université Northwestern qui lui donna l’occasion d’expliciter sa « philosophie du droit ». Le commentaire du court texte qu’il prononça nous donne l’opportunité de développer plusieurs axes de réflexion, en sociologie comme en philosophie du droit, propices à l’ouverture de pistes de recherche inspirées par le pragmatisme et portant sur le droit et la justice. Ouvrant à des programmes de recherches empiriques comme à la remise en cause d’approches trop internes et normatives du droit, Dewey invite en effet à appréhender le droit comme un processus de part en part social, à rebours des approches traditionnelles des juristes.
    Mots-clés : droit, enquête, philosophie du droit, pragmatisme, sociologie du droit, théorie du droit.

  • Israël, L., & Vanneuville, R. (2014). Enquêter sur la formation au droit en France. L'exemple des formations extra-universitaires. Revue Interdisciplinaire D'études Juridiques, (72), 143-164. Consulté de http://www.usaintlouis.be/publications/332.html
  • Kréfa, A. (2014). Le "miracle" scolaire d'intellectuels tunisiens de première génération: transformations structurelles, configurations locales et familiales et socialisations convergentes. Revue Française De Pédagogie.
  • Kréfa, A. (2014). Entre injonctions à dire et à taire le corps. Les voies étroites de la reconnaissance littéraire pour les écrivaines tunisiennes. Ethnologie Française, 44, 631-642.

  • Le Renard, A. (2014). "On n'est pas formatés comme ça en Occident" Masculinités en compétition, normes de genre et hiérarchies entre nationalités dans une multinationale du Golfe. Sociétés Contemporaines, (94), 41-67. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SOCO_094_0041
    Résumé : Fonde sur une enquete au sein d'une multinationale a Riyad (Arabie Saoudite), cet article analyse le role des normes de genre dans la production et la legitimation des hierarchies entre nationalites. Si le code vestimentaire incite les salaries hommes a des performances nationales de masculinite, cette differenciation est renforcee par la maniere dont s'en emparent les managers europeens _place_holder;: ils se definissent en tant qu'Occidentaux et alterisent leurs collegues saoudiens par des stereotypes de genre lies a leur supposee appartenance religieuse - en decalage avec les discours enonces par les concernes. En effet, les managers saoudiens comme europeens s'identifient a un modele de masculinite pense comme cosmopolite, ouvert, moderne et non sexiste. La focalisation sur une organisation permet de rapporter ces discours aux positions des personnes qui les adoptent. Les discours progressistes des managers, s'ils façonnent des attentes en termes de comportement qui sont specifiques aux salariees saoudiennes, ont peu d'effets pratiques sur leur ascension. Ils prennent sens dans la competition entre hommes pour le controle de l'organisation, dans un contexte ou l'hegemonie des Occidentaux se reconfigure. L'article eclaire de ce fait certaines modalites des formes contemporaines de l'imperialisme. ER - End of Reference

  • Le Renard, A. (2014). The Politics of "Unveiling Saudi Women": Between Postcolonial Fantasies and the Surveillance State. Jadaliyya. Consulté de http://www.jadaliyya.com/pages/index/20259/the-politics-of-unveiling-saudi-women_between-post

  • Le Renard, A., & Marteu, E. (2014). Genre et nation. Approches sociologiques (Dossier). Sociétés Contemporaines, (94), 5-18. Consulté de http://www.cairn.info/revue-societes-contemporaines-2014-2.htm
    Résumé : Dans differents contextes, le genre se trouve aujourd'hui place au centre de la promotion des identites nationales dites democratiques, liberales et/ou progressistes. Pour montrer comment ces reconfigurations s'operent, ce dossier s'interesse a trois univers professionnels et/ou associatifs articulant dans leur hierarchie les notions de genre, de classe, de race et d'appartenance nationale _place_holder;: un centre de retention pour etrangers en Allemagne (Mathilde Darley), une entreprise multinationale implantee en Arabie Saoudite (Amelie Le Renard) et une ONG oeuvrant pour l'egalite hommes-femmes au Tadjikistan (Lucia Direnberger). Au sein de ces organisations, certain.e.s sont en position de prescrire des comportements a d'autres, de les juger et/ou de les selectionner en fonction de la conformite de leurs comportements a des normes de masculinite, de feminite et de sexualite specifiques. Des dispositifs et des pratiques de travail, institutionnalises ou informels, façonnent des normes associees - du moins aux yeux de celles et ceux qui prescrivent - a une communaute nationale imaginee. L'analyse de ces situations de configuration locale d'interactions interpersonnelles sur un pied d'_in_egalite aide a comprendre la maniere dont les questions de genre peuvent etre un enjeu de pouvoir et de legitimation non seulement a l'echelle nationale mais egalement internationale. ER - End of Reference


  • Lefèvre, T., Rondet, C., Parizot, I., & Chauvin, P. (2014). Applying Multivariate Clustering Techniques to Health Data: The 4 Types of Healthcare Utilization in the Paris Metropolitan Area. Plos One, 9(12), e115064. doi:10.1371/journal.pone.0115064
    Résumé : Background Cost containment policies and the need to satisfy patients’ health needs and care expectations provide major challenges to healthcare systems. Identification of homogeneous groups in terms of healthcare utilisation could lead to a better understanding of how to adjust healthcare provision to society and patient needs. Methods This study used data from the third wave of the SIRS cohort study, a representative, population-based, socio-epidemiological study set up in 2005 in the Paris metropolitan area, France. The data were analysed using a cross-sectional design. In 2010, 3000 individuals were interviewed in their homes. Non-conventional multivariate clustering techniques were used to determine homogeneous user groups in data. Multinomial models assessed a wide range of potential associations between user characteristics and their pattern of healthcare utilisation. Results We identified four distinct patterns of healthcare use. Patterns of consumption and the socio-demographic characteristics of users differed qualitatively and quantitatively between these four profiles. Extensive and intensive use by older, wealthier and unhealthier people contrasted with narrow and parsimonious use by younger, socially deprived people and immigrants. Rare, intermittent use by young healthy men contrasted with regular targeted use by healthy and wealthy women. Conclusion The use of an original technique of massive multivariate analysis allowed us to characterise different types of healthcare users, both in terms of resource utilisation and socio-demographic variables. This method would merit replication in different populations and healthcare systems.
    Mots-clés : Critical care and emergency medicine, Educational attainment, France, French people, Health care policy, Health insurance, Primary care, Socioeconomic aspects of health.

  • Leguay, D., & Weber, F. (2014). "Handicap psychique" : nouveau départ ? L’Information Psychiatrique, 3. Consulté de http://www.infopsy.fr/

  • Leguay, D., & Weber, F. (2014). "Handicap psychique" : nouveaux droits ? L’Information Psychiatrique, 4. Consulté de http://www.infopsy.fr/
  • Lemarchant, C. (2014). Compte rendu de lecture du livre d’Emmanuelle Zolésio, Chirurgiens au féminin ? Des femmes dans un métier d'hommes. Sociologie Du Travail.
  • Lemarchant, C. (2014). Note de lecture au sujet du livre de photos d’Agnès Pataux (texte d’Alain Badiou), Célibataires. Histoire Et Sociétés Rurales.

  • Lhuissier, A., Parizot, I., Tichit, C., Caillavet, F., Cardon, P., Masullo, A., et al. (2014). Deux ou trois repas par jour ? Des rythmes alimentaires sexués en région parisienne. Inra Sciences Sociales, (1), 4. Consulté de http://ageconsearch.umn.edu/bitstream/166380/2/iss14-1.pdf
    Résumé : En France, prendre trois repas par jour constitue une caractéristique culturelle importante qui s’est développée au 19ème siècle sur le modèle bourgeois. Nous avons cherché à tester si ce modèle prévaut toujours et à analyser dans quelle mesure la structure familiale, le sexe, le revenu et la migration sont associés à la fréquence des repas. Cette recherche s’appuie sur l’analyse transversale des données recueillies en 2010 auprès de la cohorte SIRS (Santé, inégalités, ruptures sociales) sur un échantillon représentatif de 3006 adultes habitant l’agglomération parisienne. Les résultats ont confirmé que le modèle des trois repas reste fortement ancré dans les habitudes alimentaires parisiennes. Cependant, l’étude fait ressortir qu’un habitant sur quatre déclare ne faire que deux repas par jour. Elle met en évidence une différence entre hommes et femmes. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de faire trois repas quotidiens, ces derniers étant plus nombreux à prendre deux repas par jour. Pour les femmes, faire deux repas serait le signe d’une vulnérabilité économique et sociale.
  • Marry, C. (2014). Compte-rendu de l’ouvrage de Hycinthe Ravet, Musiciennes. Enquête sur les femmes et la musique. Travail, Genre Et Sociétés, 31(1), 233-236.

  • Michel, P. (2014). Néo-pentecôtisme et globalisation. Tepsis Paper, (4). Consulté de http: //www.academia.edu/
  • Michel, P. (2014). El neo-pentecostalismo en América latina. Contribución a una antropología de la mundialización. Religión Y Sociedad, XXIV(41), 43-78.


  • Montagni, I., Parizot, I., Horgan, A., Gonzalez-Caballero, J. - L., Almenara-Barrios, J., Lagares-Franco, C., et al. (2014). Spanish students’ use of the Internet for mental health information and support seeking. Health Informatics Journal, 1460458214556908. doi:10.1177/1460458214556908
    Résumé : The Internet is a growing source of information for health in general, with university student being online almost daily. Evaluating their use of the Internet for mental health information and support can help understanding if online tools and websites should be used for mental health promotion and, to some extent, care. A survey was conducted with more than 600 students of Law, Nursing and Computer Science of the University of Cadiz in Spain to determine their general use of the Internet and their perceptions and trust in using this medium for mental health information. Data were collected using a 25-item-questionnaire and findings indicated that students had a strong distrust in online mental health information, notwithstanding their daily use of the Internet. The frequency and methods of their research on the Internet correlated with their health status, their medical consultations and with certain socio-demographic characteristics.
    Mots-clés : Internet, mental health, online information, Spain, university students.
  • Plessz, M., Gojard, S., Dubuisson-Quellier, S., & Barrey, S. (2014). How consumption prescriptions change food practices. Assessing the role of household resources and life course events. Journal Of Consumer Culture, 16(1), 101-123.

  • Pochic, S. (2014). Femmes responsables syndicales en Angleterre et identification féministe : neutraliser leur genre pour mieux représenter leur classe ? Sociologie, 5(4), 369-386. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SOCIO_054_0369

  • Pochic, S., & Bory, A. (2014). ‪Expériences de pertes d'emploi : la crise vue d'en bas‪. Travail Et Emploi, 138(2), 5-18. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=TE_138_0005
  • Ravelli, Q. (2014). Marketing epidemics: when antibiotics promotion stimulates resistant bacteria. Studies For The Social History Of Medicine.

  • Renisio, Y., & Sinthon, R. (2014). L’analyse des correspondances multiples au service de l’enquête de terrain. Pour en finir avec le dualisme "quantitatif"/"qualitatif". Genèses. Sciences Sociales Et Histoire, (97), 109-125. Consulté de http://www.cairn.info/revue-geneses-2014-4-page-109.htm


  • Rondet, C., Parizot, I., Lebas, J., & Chauvin, P. (2014). Pourquoi les patients précaires ne parlent-ils pas de leurs symptômes dépressifs à leur médecin traitant ? Revue D'épidémiologie Et De Santé Publique, 62(Supplement 5), S192. doi:10.1016/j.respe.2014.06.067
    Résumé : La prévalence de la dépression en France est deux fois plus élevée dans les milieux sociaux les plus défavorisés. Les conséquences des perceptions de cette pathologie sur les recours aux soins sont connues mais on sait peu de choses sur les facteurs associés à l’absence de recours aux soins. Déterminer les raisons de non consultation en soins primaires lors d’un épisode dépressif chez les patients précaires. Enquête qualitative suivie d’une étude statistique transversale auprès de patients consultant en PASS en 2010. Des régressions logistiques ont analysé les caractéristiques associées à l’absence de consultation. L’analyse qualitative a permis de définir quatre thèmes concernant les motifs de non recours au médecin traitant lors d’un épisode dépressif : la perception de la dépression, de ses traitements, le soutien de l’entourage, et la relation médecin malade. L’analyse statistique montre que seuls 52,8 % des déprimés en ont parlé à leur médecin. Les hommes, les personnes de nationalité étrangère, et celles avec une assurance maladie incomplète en parlant significativement moins fréquemment. La perception péjorative de la maladie et de ses traitements sont les principaux freins à la consultation. La relation médecin malade est le motif le moins fréquemment cité, mais près de la moitié des patients pense que leur médecin ne serait pas attentif à ce problème ; ce dernier point étant particulièrement cité par les hommes et les étrangers. Vus sa prévalence et les freins observés pour consulter, la recherche d’une dépression devrait être plus systématique dans les patientèles précaires.
    Mots-clés : Dépression.

0 | ... | 250 | 300 | 350 | 400 | 450 | 500 | 550 | 600 | 650 | ... | 2350

--- Exporter la sélection au format