Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Membres > Doctorants

Laborde Laurian

Autre affiliation : EHESS, LabEx Tepsis
Discipline : Sociologie
Rattaché à titre principal à l’axe "SSPD"

Sujet de thèse : Sociologie des usages politiques de l’intériorité dans le secteur des thérapies et des « nouveaux mouvements sociaux
Directeur de thèse : Patrick MICHEL

PRÉSENTATION :
Doctorant contractuel en sociologie à l’EHESS bénéficiant d’un contrat doctoral du LabEx TEPSIS (2020-2023), Laurian Laborde prépare une thèse sous la direction de Patrick Michel traitant des usages politiques d’éléments de psychologie et de « développement personnel » dans le secteur des thérapies et de l’accompagnement.
En suivant dans un premier temps des thérapeutes en « développement personnel » (coachs de vie, psychopraticiens, sophrologues, art-thérapeutes…) cette recherche vise à identifier dans quelle mesure l’utilisation d’éléments de développement personnel permet à ces praticiens de socialiser leurs clients à des normes et valeurs précises. Les premiers résultats révèlent que ces thérapeutes envisagent leur profession comme un moyen « d’éveiller les consciences » en transmettant à leurs clients une éthique et une conception spécifique de ce que doit être la vie sociale. Le développement personnel est alors envisagé par les acteurs comme un moyen tangible de « faire politique » en intervenant directement auprès de leurs clients. On se rend compte par ailleurs, en suivant les réseaux de ces acteurs, que ces derniers prennent souvent part à des organisations (mouvements sociaux, entreprises, associations…) revendiquant ce même rapport au politique : loin de servir le seul objectif thérapeutique de changement personnel, l’utilisation d’éléments de la psychologie et du développement personnel s’articule à un projet de « changement collectif », de transition simultanément « personnelle » et « sociétale ». De la thérapie à la politique, on assiste alors, dans le cadre de formations, de stages, d’ateliers ou d’interventions diverses, au façonnement politique des subjectivités. En traduisant des conceptions politiques dans le langage de l’intériorité, les acteurs prenant part à ces réseaux instituent des manières nouvelles de faire politique.

AXES DE RECHERCHE :

  • Sociologie politique
  • Sociologie de l’individualisme contemporain
  • Sociologie de l’intériorité
  • Analyse du processus de psychologisation des rapports sociaux
  • Sociologie du croire
  • Anthropologie de la modernité

PUBLICATIONS :
« Se (re)convertir au développement personnel : le cas des praticiens en développement personnel », in Heurtin (J-Ph) et Michel (P), dir., La conversion et ses convertis, LabEx Tepsis (Politika) et Centre Maurice Halbwachs, 2021