Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Membres

Didier Emmanuel

Directeur de recherche CNRS
Discipline : Sociologie
Rattaché à titre principal à l’axe "Travail"

Permanent researcher CNRS
Adresse professionnelle :
ENS - Campus Jourdan
Bâtiment Oïkos - bureau R4-45
48 boulevard Jourdan
75014 Paris
+33 (0)1 80 52 14 29
mail : edidier@ehess.fr

EMPLOYMENT
• Directeur de recherche (full professor) Centre National de la Recherche Scientifique.
• Rédacteur en chef (Editor), Statistiques et société

EDUCATION
• Habilitation à Diriger des recherches, juin 2018, Ecole normale supérieure rue d’Ulm. Mémoire original : « La marbrure numérique ». Garante : Florence Weber. Jury : Jean Hugues Déchaux, Centre Max Weber, ENS Lyon (rapporteur) ; Didier Demazière, Science Po Paris ; Fabien Jobard, Centre Marc Bloch Berlin (rapporteur) ; Theodore Porter, Department of History, UCLA, USA (rapporteur).
• Ph.D., Socio-Economy of Innovation, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 2000
• Dissertation : « De l’échantillon à la population. Sociologie de la généralisation par sondage aux États-Unis avant la seconde guerre mondiale. » (“From sample to population, a sociology of statistical generalization in the US before WWII”) Supervisors : Bruno Latour, Luc Boltanski & Alain Desrosières
• M.A., (DEA) Social Sciences, Ecole Normale Supérieure rue d’Ulm, 1995
• M.Sc., (Ingénieur statisticien) Statistics, Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE), 1995

INTERNATIONAL EXPERIENCES
• Deputy Director, Founding member, UCLA, Epidopo, UMI 3663, July 2014 –Sept. 2016
• Fellow, Wissenschaftskolleg zu Berlin, 1 year, 2013-2014
• Member, Goldsmiths, University of London, Department of sociology, Centre for the Study of Invention and Social Process. 2010 – Present.
• Invited scholar, Columbia University, Department of sociology, 1 month, 2010
• Invited Lecturer, University of Chicago, Center for Conceptual and Historical Studies of Science, 6 months, 2008
• Invited scholar, Max Planck Institute for the History of Science, Berlin, 6 months, 2006
• Post-Doc, Max Planck Institute for the History of Science, Berlin, 1 year, 2000-2001.
• Invited Scholar, Harvard University, Department of History of Sciences, 16 months, 1996-1997
• Internship, CEDEJ, CNRS-USR 3123, Cairo, 3 months, 1994.

FELLOWSHIPS AND AWARDS
• Member of the Conseil Consultatif National d’Ethique (Sept. 2019 – today)
• Project Coordinator, Society for the Social Study of Quantification, CNRS International Research Network, 2020-2024, 47 000€. Network organized with Wendy Espeland, Northwestern ; Mary Morgan, LSE ; Ted Porter, UCLA ; Richard Rottenburg Wits Institute (South Africa).
• Member of the Conseil Scientifique de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. 2014-2019
• Project coordinator, Agence Nationale de la Recherche, projet “Benchmarking”, 2 years, 162 000€, 2010-2012
• Project member, Maison Européenne des Sciences de l’Homme de la Société, 1 year, 5000€, 2008-2009.
• Project coordinator, CNRS/USA 2008, sélectionné par la DREI du CNRS. 21 000 €, 2007-2009

TEACHING
• Ecole Polytechnique (X), Palaiseau, With Loup Wolf, 2020 “Méthodes quantitatives en sciences sociales et data science ".
• Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE) 2005- today. « Socio-history of statistics ».
• Ecole normale supérieure (ENS)/EHESS/Paris School of Economics, master SocStat and now Master Quantifier en sciences sociales (QESS) 2010-today : Socio-history of Statistics.
• Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2017-2019, Séminaire de recherche, Santé et Big Data, organisé avec Madeleine Akrich (Mines ParisTech), Catherine Bourgain (Inserm), Eric Dagiral (U Paris 5) et Christophe Prieur (TelecomParisTech).
• ENS/EHESS, Research Workshop : 2018-2019 “Politics of Big Data and Genonomics”.
• Universidad de Buenos Aires, sept. 2016, « Socio-historia de las estadísticas. Neoliberalismo, benchmarking y poder de la cuantificación ».
• UCLA, 2014-2015, « Bio/Data : The Social and Political Consequences of Big Data in Biology and Medecine », Institute for Society and Genetics, with Chris Kelty.
• Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2008-2013. Politiques des statistiques. Cet enseignement s’insérait dans le master Sociologie de l’EHESS.
• Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE) 2005- today. Socio-history of statistics. With Laurent Davezies (CREST-INSEE). Cet enseignement s’insère dans le master Sociologie et Statistique (EHESS-Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm-ENSAE)
• Ecole Nationale de la Statistique et de l’Analyse de l’Information, (ENSAI), Rennes. 2005- 2011. Socio-history of statistics.
• University of Chicago, Department of History, spring 2008, « Democracy and Statistics during the Great Depression ».
• ESSEC, 2003-2005, “Sociologie des organisations”.
• Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, 2001, “Sociologie des professions”.
• Université Technologique de Compiègne, 1998-2000, “Sémiologie de l’image”.
• Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, 1995-1998, Assistant « Sociologie des controverses scientifiques ».

GRADUATE STUDENTS SUPERVISION
• Camille Beaurepaire, EHESS, sociologie, « Gouverner l’évaluation des politiques publiques ».
• Gabriel Alcaras, EHESS, sociologie, « Socio-genèse de git. Modèles politiques de l’open source » Codirecteur avec Christophe Prieur, TelecomParisTech.
• Hippolyte Goux, UCLA, histoire, « Statistics and the constitution of liberalism : “Technologies of fairness” 1920-1970 ». Membre du comité de thèse.
• Elodie Grossi, UP7 et Epidapo, Sociologie, « Race et pathologisation du social dans les institutions psychiatriques aux États-Unis, fin XIXe et XXe siècles », Membre du comité de thèse.
• Cyprien Tasset, EHESS, Sociologie, « Les intellectuels précaires, genèses et réalités d’une figure critique » Direction Luc Boltanski, cotuteur. Thèse soutenue en 2015.
• Thomas Angeletti, EHESS, Sociologie, « Le laboratoire de la nécessité : économistes, institutions et qualifications de l’économie », Direction Luc Boltanski, cotuteur. Thèse soutenue en 2013.

Doctorant.e.s

PUBLICATIONS :

BOOKS
• 2014 Statactivisme, Comment lutter avec des nombres, Editeur, avec Isabelle Bruno et Julien Prévieux, Paris, La Découverte, coll. Zones.
• 2014 Edition et introduction de Alain Desrosières, Prouver et gouverner. Une analyse politique des statistiques publiques, Paris, La Découverte.
• 2013 Benchmarking. L’Etat sous pression statistique, avec Isabelle Bruno, Paris, La Découverte, coll. Zones.
• 2009 En quoi consiste l’Amérique ? Les statistiques, le New Deal et la Démocratie, Paris, La Découverte.

EDITORSHIP OF SPECIAL ISSUES
• 2016 Historical Social Research – Historische Sozialforchung, Special issue : “Conventions and quantification in economy, politics, and statistiques – historical perspectives”. Editor with Rainer Diaz Bone (Universität Luzern).
• 2014 Partecipazione e Conflitto, Rivista Scientifica di Studi Sociali e Politici Special issue : “Statactivism : State Restructuring, Capitalism Development and Statistical Mobilizations”. Editor with Isabelle Bruno (Université Lille 2) and Tommaso Vitale (Science Po Paris)
Statistique et société
• 2019, 1, Quantifier au Brésil.
• 2018, 3, À propos de l’Intelligence Artificielle.
• 2018, 2, Controverse sur les comptes publics grecs.
• 2018, 1, En mémoire d’Alain Desrosières.
• 2017, 3, Ouvrir les données.
• 2017, 2, Varia.
• 2017, 1, Interrogations sur la statistique publique
• 2016, 3, Marketing et big data.
• 2016, 2, L’obligation de répondre dans la statistique publique.
• 2016, 1, Sécurité routière
• 2015, 3, Varia
• 2015, 2, Archives de la statistique
• 2015, 1, Deux débats sur les données.
• 2014, 4, Big Data entre régulation et architecture.
• 2014, 3, Numéro spécial consacré à la mémoire d’Alain Desrosières.
• 2014, 2, Accès aux données de santé.
• 2014, 1, Statistique européenne.
• 2013, 2, Sondages électoraux.
• 2013, 1, Statistique, risque OGM et régulation.

PEER REVIEWED JOURNAL ARTICLES

• 2019 « L’afflux massif de données est-il nouveau  ? Entretien ». Édité par Edouard Mien et Alizé Papp. Regards croisés sur l’économie n° 23, no 2 : pp.14 26.
• 2018 “Open-Access Genomic Databases : A Profit-Making Tool ?”, Historical Studies in the Natural Sciences, Vol. 48, Number 5, pps. 659–672
• 2018, “Globalization of Quantitative Policing : Between Management and Statactivism”, Annual Review of Sociology, Vol. 44, 2018, pp. 515–534.
• 2018, with Guaspare C., "The new watchdogs’ vision of science : A roundtable with Ivan Oransky (Retraction Watch) and Brandon Stell (PubPeer)", Social Studies of Science, vol. 48, n°1, Feb., pp. 165-167.
• 2016, « Alain Desrosières and the Parisian Flock. Social Studies of Quantification in France since the 1970s », Historical Social Research, n°2, vol. 41, pp. 27-47
• 2016 « The Sociology of Quantification – Perspectives on an Emerging Field in the Social Sciences ». With Rainer Diaz-Bone, Historical Social Research, n°2, vol. 41, pp. 7-26.
• 2015 « « Compstat » in Paris : a device for prompting police initiatives and accountablility », Champ pénal/Penal field [En ligne], Vol. XII | 2015, mis en ligne le 23 mars 2015, consulté le 27 avril 2015.
• 2015 « Mesurer la délinquance en France depuis 1970. Entre expertise et publicité » Ethnologie française, XLV, 1, p. 113-125.
• 2014 "Statactivism : forms of action between disclosure and affirmation", in Partecipazione e conflitto. The Open Journal of Sociopolitical Studies, vol. 7, n. 2, pp. 198-220. DOI : 10.1285/i20356609v7i2p198. e-ISSN : 2035-6609. With Bruno Isabelle and Vitale Tommaso.
• 2014 « Crises et ruptures : leçons statistiques du moment Roosevelt », Pouvoirs, Vol 3, n° 150, pp. 93-102.
• 2013 "From Sensors to Sentinel : Pressure and Depression in Crime Statistics", Limn, n° 3,
• 2013 "Pour un statactivisme. La quantification comme instrument d’ouverture du possible", avec Cyprien Tasset, Tracés. Revue de sciences humaines, n° 24, pp. 123-140.
• 2013 "Cunning observation : US Agricultural Statistics in the Time of Laissez-Faire", in History of Political Economy, HOPE Annual Supplement on Observation.
• 2012 « La consistance du futur. La prévision statistique aux États-Unis et la Grande Dépression », Raisons politiques, n° 48, pp. 65-84.
• 2012 “Public Safety and Wall Street”, Limn, n°2,
• 2011 « L’Etat néo-libéral ment-il ? “Chanstique” et statistiques de police », Terrain, 57, pp. 66-81.
• 2011 “Counting on Relief : Industrializing the Statistical Interviewer during the New Deal”, Science in Context, 24(2), pp. 281-310.
• 2011 « “Compstat” à Paris : initiative et mise en responsabilité policière », Champ pénal/Penal field, nouvelle revue internationale de criminologie, Vol. VIII.
• 2010 “The victim’s decision to report offences to the police in France. Stating losses or expressing attitudes”, Philippe Robert, Renée Zauberman, Lisa Miceli, Sophie Névanen, International Review of Victimology, Vol. 17, pp. 179–206.
• 2009 « La solidité des institutions. Les statistiques de « victimation » de l’Insee (1996-2006) », S. Nevanen, Ph. Robert and R. Zauberman, Genèses, vol. 1 - n° 74, pp. 128-144.
• 2009 « L’acteur et la mesure. Le comptage de la délinquance entre données administratives et enquêtes », R. Zauberman, Ph. Robert, and S. Nevanen, Revue française de sociologie, 50/1, pp. 31- 62.
• 2008 « L’évolution de la délinquance d’après enquêtes de victimation. France, 1984-2005 », Ph. Robert, R. Zauberman, S. Névanen, Déviance et Société, Vol. 32, n° 4, pp. 435-471.
• 2007 « Quelles cartes pour le New Deal ? De la différence entre gouverner et discipliner », Genèses, 68, sept., pp. 48-74.
• 2002 “Sampling and Democracy : Representativeness in the First United States Surveys”, Science in Context, 15 (3), pp. 427-445, 2002.
• 1996 « De "l‘exclusion" à l‘exclusion », Politix, n° 34, pp. 5-27

PEER REVIEWED BOOK SECTIONS
• 2017, with Guaspare, C., “The Voinnet Affair, Testing the Norms of Scientific Image Management”, in Biagioli M. and Lippmann A. (Eds.), Beyond Publish or Perish : Metrics and the New Ecologies of Academic Misconduct, Cambridge, MIT Press, in press.
• 2016 « Expérimentations communes en art et en sciences sociales aujourd’hui », avec Julien Prévieux, in Milieux et créativités, J. Dautrey (Ed.), Les Presses du réel, pp. 105-107.
• 2016 « Alain Desrosières’s spectacles : one lens realist, the other constructivist », in The Social Sciences of Quantification. From Politics of Large Numbers to Target-Driven Policies, Editors : Bruno, Isabelle, Jany-Catrice, Florence, Touchelay, Beatrice, Springer, pp. 43-53.
• 2015 « L’Amérique réflexive », in Chemla K., Coudreau Th., Giuseppe L. Observation- Pratiques et enjeux, Ed. Omniscience, Montreuil sous Bois, pp. 53-64.
• 2014 « Alain Desrosières, savant essentiel et homme de qualité », introduction à Alain Desrosières, Prouver et gouverner, une analyse politique des statistiques publiques, Paris, La Découverte, pp. 5-29.
• 2013 « Histoire de la représentativité statistique : quand le politique refait toujours surface », in Marion Selz (Ed.), La représentativité en statistique, Paris, PUF/INED, pp. 15-30.
• 2011 « Le développement des sondages aléatoires aux Etats-Unis pendant la grande dépression », in Pratiques et méthodes de sondage, Marie-Eve Tremblay, Pierre Lavallée, Mohammed El haj Tirari, (dir.), Paris, Dunod, pp. 10-18.
• 2011 « La statistique, ou une autre façon de représenter une nation », in Humains/non-humains, comment repeupler les sciences sociales, Sophie Houdart et Olivier Thierry (Ed.) Paris, la Découverte, jan, pp. 91-100
• 2010 “Gabriel Tarde and Statistical Mouvement”, in Candea M. (Ed.) The Social After Gabriel Tarde, Routledge, London, 163-176
• 2007 “Do Statistics ‘Perform’ the Economy ?” in Do Economists Make Markets ? On the Performativity of Economics, MacKenzie, D. et al. (Eds.), Princeton University Press, pp. 276-310.
• 2005 “Releasing market statistics”, in Making Things Public, Atmospheres of Democracy, Bruno Latour and Peter Weibel (Eds.), Cambridge, MIT press, pp. 638-642.
• 2001 « Les premiers sondages américains, naissance de la représentativité et démocratie », in Enquêtes, modèles et applications, Droesbeke, J.-J. et Lebart, L. (Eds.), Dunod, pp. 29-44.

BOOK REVIEWS
• 2018 « Dominique Cardon, À quoi rêvent les algorithmes ? Nos vies à l’heure des big data, Le Seuil, Paris, 2015, 112 p. », Recension, Sociologie du travail, vol. 60, n° 4, en ligne : http://journals.openedition.org/sdt/8662.
• 2018 « O’Neil (Cathy), Weapons of Math Destruction. How Big Data Increases Inequality and Threatens Democracy. New York (NY), Crown, 2016, 260 p.” Revue française de sociologie, 59-3, pp. 580-581.
• 2018 « La preuve sociologique », La Vie des idées, [Recension de Becker, H., Evidence, Chicago, University of Chicago Press, 2017] 30 mai 2018. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Evidence-Becker.html
• 2011 Thomas A. Stapleford, The Cost of Living in America. A Political History of Economic Statistics 1880–2000, Cambridge : Cambridge University Press, 2009, pp. 421. Journal for the History of Economic Thought, vol. 33, n°2, pp. 271-274.
• 2010 Craig Calhoun (Ed.), Sociology in America, A History, with E. Ollion, Revue Française de Sociologie, 51/1, pp. 134-145.
• 2009 Nicolas Bourgoin, Les chiffres du crime : statistiques criminelles et contrôle social (France, 1825-2006), Paris, L’Harmattan, 2008, 174 pages., Champ pénal / Penal field, nouvelle revue internationale de criminologie [En ligne]
• 2003 Joel Best, Damned Lies and Statistics. Untangling numbers from the media, politicians and activists, Review of Political Economy, vol. 15, n°2, pp. 282-284.
• 2000 « Loïc Blondiaux, La fabrique de l’opinion », Sociologie du travail, n°42, pp. 348-350.

OTHER PUBLICATIONS
• 2019, « Quantification et imprévu ». In Surprise. 107 Variations on the Unexpected, édité par Mechthild Fend, Anke Te Heesen, Fernando Vidal, et Christine von Oertzen, Max Planck Institute for the History of Science., pp. 77-80. Berlin. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02270156.
• 2018, « Préface », in Jean-Jacques Droesbeke, Catherine Vermandele, Histoire(s) de(s) données numériques, Les Ulis, EDP sciences.

REPORTS

Dec. 2019 Rapport de peer review sur la conformité de l’IWEPS avec le code de bonnes conduites d’Eurostat. Avec Daniel Fink (Université de Lausanne) et Eric Gagnon (Institut de statistique du Québec). Rapport remis à l’Institut Wallon d’Evaluation, de prospective et de statistique (IWEPS), Namur, Belgique.

Nov. 2019 Les jeux d’acteurs et la quantification des intérêts économiques autour de la gestion des matières et déchets nucléaires. Rapport d’expertise commandé par la Commission Nationale du Débat Public dans le cadre du débat sur le Plan National de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs.

Août 2019 - Ressources offertes par les tutelles du CMH et l’ANR pour faciliter les actions internationales des chercheurs – Rapport commandé par le directeur du CMH – ENS/EHESS/CNRS.

CONFERENCES (Selection since 2010)
« Quantitative marbling », Amo Lecture, Martin Luther Universität Halle (Saale) Allemagne. 4 décembre 2019.
« Open Data entre Capitalismo e Estado », Universidad Federal de Rio de Janeiro, Brazil, conférencier invité, 1 Nov. 2019.
« A polícia dos “bons números” no Rio de Janeiro e em Paris : o sistema de metas policiais em perspectiva comparada » Universidad Federal Fulminense, Niteroi, Brazil, conférencier invité, conférence traduite en portugais, 31 oct. 2019.
« Chiffres et politiques publiques. Comment s’articulent objectivité et usage politique ? », Journées Richard Quincerot, Université de Neuchâtel, conférencier invité, 3 sept. 2019.
« Quantifier au Brésil », Organisateur de la conférence avec Benoît de l’Etoile, Ecole normale supérieure, Paris, le 26 septembre 2019.
“Quelle politique postcoloniale et genrée des carrières scientifiques et universitaires, et quels mots pour le dire ? » Conférence organisée dans le cadre de l’INSHS du CNRS avec Delphine Gardey (UNIL). 2/10/18. A donné lieu à une recommandation au CNRS : http://www.cnrs.fr/comitenational/csi/reco/Recommandations/INSHS/02-10-18_Recommandation_Lutte-contre-les-inegalites-et-les-discriminations.pdf
“Socio-history of quantification and Statactivism » Keynote speaker, Conference « Measurement and power : perspectives on the limits of the numerical ». Cambridge University, CRASSH 18/7/2018
« A Marmorizaçao Quantitativa » Conférence invité à l’Universidad Federal do Rio de Janeiro, dans le cadre du séminaire « Encuentros com a sociologia e anthropologia », 5/07/2018.
« Inconduites scientifiques et contrôle sur internet », Hackarnaval, Musées de Arts et Métiers 17/05/ 2018
« Une histoire des participants ordinaires dans le monde des données », conférencié invité, Data Literacy Conference, Aix en Provence, 22/10/2017
“Different Numbers, different Government”, Conférence invité, Martin Luther Universität Halle-Wittenberg, Germany, 19/10/2017
“The New Ecology of Scientific Watchdogs” Beyond Publish or Perish Conference, Bodaga Bay, UC Davis, 01/06/2017
“Le gouvernement de la sécurité urbaine par les nombres ” Conférence du Métrolab, Bruxelles, Belgique, 24/05/2017.
« Genomics between state-management and research autonomy » GetPreCiSe : The Center for Genetic Privacy and Identity in Community Settings, Vanderbilt University, Nashville TN, USA 22/02/2017
« What is the value of a genomics database ? » History of Data and the Database, Huntington Library, Los Angeles, Nov. 17-18 2016.
« Numbers and public policies », in Pricing Practices, Ranking Practices. Evaluation in Economic Life, PSL/Ecole Normale Supérieure, Paris, 29-30 juin 2015.
« Different numbers, different politics », Weekly Colloquium of the Department of Sociology, Northwestern University, May 30, 2015.
« Généalogie politique et technique des Big Data », séminaire SHS3G, Maison des Sciences de l’homme, Paris, 9 avril 2015.
« General Conclusion : Demography and the Engineer State », in « Competing Numbers. Population Statistics in Use in the 19th and 20th Century”, Villa Vigoni, Loveno di Menaggio, Italy, 17-19 June 2014.
“Epigenetics, big data and politics”, Gastvortrag, Institut für Soziologie, Goethe Universität, Frankfurt am Main, 5. Juni 2014.
« Public security as performance », Kolloquium, Wissenschaftskolleg zu Berlin, 15 mai 2014
“Statactivism : Artistic Forms of Action between Disclosure and Affirmation”, Rencontre entre les goupes quantification des Instituts de recherche avancées de Nantes et de Berlin, Wissenschaftskolleg zu Berlin, 22 et 23 avril 2014.
« Alain Desrosières et la "ronde parisienne". Socio-histoire de la quantification depuis les années 1970 » Cercle d’épistémologie économique, Université Paris 1, 13 mars 2014.
« Crime » In « Governing by Facts and Numbers », Wissenschaftskolleg zu Berlin, Abendkolloquium, 19 fevrier 2014.
« Quantification and public administration in the neo-liberal state », in « Wicked Problems, Contested Administrations : Knowledge, Coordination, Strategy », Universität Potsdam, 29 janvier 2014.
"Benchmarking. L’État sous pression statistique", in « Transdisziplinäre und vergleichende Gesellschaftsforschung nach 1989 », Centre Marc Bloch de Berlin, 22 octobre 2013
« Du benchmarking au statactivisme » intervention avec l’artiste Julien Prévieux à l’espace Khiasma des Lilas, 13 avril 2013
Isabelle Bruno et Emmanuel Didier : « Présentation du livre Benchmarking », Séminaire « Politique des sciences », EHESS, Paris, 14 mars 2013.
« Brève histoire des mesures de la délinquance », Séminaire « Mesure de danger », du LESC, Université de Nanterre, 19 octobre 2012.
« Statistics as Sentinels », Colloque « Heralds of Crisis : Ecological Risk and the Role of the Sentinels », Château de la Bretesche, Missilac, 11-13 juin 2012.
« Introduction : Le statactivisme » in Colloque « Statactivisme », Maison de l’architecture, Paris, 15 mai 2012.
« Benchmarking the French Police », Conference on the History of Science, History Department, UCLA, 4 avril 2012.
« La police joue avec les chiffres », In « Le nouveau festival, 3ème édition, le jeu », Centre Georges Pompidou, Paris, 10 mars 2012.
« Surrégime policier », in Séminaire du GECO (Groupe d’études constructivistes), Université libre de Bruxelles, 21 février 2012.
« Créativité et statistique », Séminaire ARTEM : « Nourrir une recherche en art aujourd’hui : apprentissage et désapprentissage des savoirs », Ecole des Beaux Arts de Nancy, 17 janvier 2012.
« Y a-t-il des statistiques néo-libérales ? », Journées du CIRST, Université du Québec à Montréal, 6 décembre 2011.
« La voie pragmatique de l’expérimentation : à propos de Charles S. Pierce » In « Le retour de la société de l’expérimentation ? Perspectives historiques et interdisciplinaires », Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat et IEP de Lyon, 25 novembre 2011.
« Comment les outils de la quantification consolident-ils la société ? » In « Mesurer c’est définir. A quoi sert la statistique publique ? », Université de Neuchâtel, 4 novembre 2011.
« Discussion : les dispositifs d’enquêtes nutritionnelles en France et aux USA », In « Mesure et réforme des pratiques alimentaires (19et 20ème siècle), Science, enquêtes, et campagnes nutritionnelles », INRA/Fondation Nestlé France, 14 octobre 2011.
« America lies in the Details », in « A history of Economic Observation », Duke University, Durham North Carolina, 16-18 avril 2011.
« Benchmarking : mise en responsabilité et initiative dans la police nationale », In, « La statistique, un bien public original », Colloque intersyndical INSEE, 30 mars 2011.
« Do the Neo-Liberal State Lie ? », in « Social Critique and Mobilization », Academia Sinica, Institute of Sociology and Institut français de Taipei, Taiwan, 17 novembre 2010.
« Crisis and knowledge : Democracy, statistics and the making of the New Deal », In « Science and Technology Studies Serie », Institute for culture and Identity, Roskilde university, Copenhagen, 17 Septembre 2010.
« A theory of Social Consistency », in « After Markets », Saïd Business School of Management, Oxford University, 23 avril 2010.
« Crise sociale et crise de la reflexivité démocratique. Les statistiques pendant la Grande dépression », In Colloque Sondage 2010, Société française de statistiques/CAMS/ Université de Tanger, Tanger, 23 mars 2010.
« Naissance et histoire du concept de représentativité », In « Journée d’étude sur la représentativité », SFdS et CMH, Ecole normale de la rue d’Ulm, Paris, 4 février 2010.