Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages - 2016


L'enquête de conjoncture auprès des ménages a lieu les trois premières semaines de chaque mois, auprès d'un échantillon aléatoire d'environ 3 300 ménages, renouvelé par tiers à chaque enquête. Le questionnement concerne les opinions du ménage sur leur perception du niveau de vie et son évolution estimée en France, sur la situation de l'emploi, le nombre de chômeurs, l'évolution des prix, l'opportunité de faire des achats importants (meubles, machine à laver, télévision...), l'épargne. Les ménages sont interrogés sur leur situation financière et leurs intentions d'achat en matière de biens d'équipement, de logement. Les caractéristiques socio-démographiques du ménage sont brièvement décrites. Le dispositif permet également de rajouter une micro plate-forme de 20 questions maximum, sur des sujets très variables (questions d’actualité ou liées à la conjoncture). En 2016, trois plate-formes différentes ont été réalisées : l'une en juin, septembre et décembre sur le bien-être, une autre en avril et octobre sur le logement, la dernière sur l'environnement en novembre.

  • Données disponibles /
  •  lil-1176

Descriptif de l'enquête

Titre parallèle : CAMME 2016
N° d'identification : lil-1176
Producteur(s) :
  • Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)
  • Nom de la série : Enquêtes de conjoncture auprès des ménages
    Descriptif de la série : Les enquêtes de conjoncture auprès des ménages mises en place en avril 1958 ont pour but de recueillir l'opinion des ménage sur la conjoncture économique générale de la France, d'étudier les intentions d'achats de biens d'équipement des ménages, les intentions en matière d'épargne et de consommation, et d'étudier les vacances des français. Au départ semestrielles, elles deviennent quadrimestrielles à partir de 1965 (janvier, mai et octobre) réalisées sur un échantillon aléatoire d'environ 8 000 ménages interrogés par visite d'un enquêteur. L'échantillon est renouvelé par moitié à chaque enquête. En juin 1985, à la demande des Communautés européennes, l'enquête évolue vers une enquête mensuelle sur un échantillon plus petit. Après deux années d'enquêtes mensuelles expérimentales, pour s'adapter à la demande européenne, l'enquête mensuelle démarre en janvier 1987 chevauchant l'enquête quadrimestrielle jusqu'en octobre 1994. Puis l'enquête est rénovée en 1991 et se déroule dans les mêmes conditions jusqu'en 2003 sur un échantillon de 2 000 ménages interrogés par téléphone. A partir de janvier 2004, l'enquête mensuelle est à nouveau modifiée pour adapter le questionnaire aux nouvelles demandes européennes. Les modifications du questionnaire concernent notamment l'ajout de questions quantitatives sur les prix.

    Citation bibliographique

    Modèle de citation : Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages (CAMME) - 2016, INSEE (producteur), ADISP-CMH (diffuseur)

    La source des données diffusées doit apparaître dans les publications s'appuyant sur ces données (notes de bas de pages, références bibliographiques, légendes de tableaux).

    Étendue de l'enquête

    Classification :
  • Conditions de vie et société
  • Opinions
  • Mots-clefs :
  • Niveau de vie
  • Prix
  • Emploi
  • Équipement du ménage
  • Logement
  • Automobile
  • Intention d'achat
  • Comportement du consommateur
  • Épargne
  • Endettement
  • Couverture géographique :
  • France métropolitaine
  • Univers : Ménages ordinaires de France métropolitaine
    Unité géographique : Région
    Unité d'analyse : Ménage ordinaire
    Type de données : Données d'enquêtes individuelles
    Nombre de fichiers : 17 fichiers de données

    Méthodologie et traitement

    Fréquence de collecte : Mensuelle
    Méthode d'échantillonnage : L'échantillon de l'enquête Camme est tiré dans la Taxe d'Habitation dont le numéro de téléphone se trouve dans l'annuaire « pages blanches ». Le numéro de téléphone de contact est celui de la résidence principale du ménage. L'échantillon mensuel est constitué de 3 sous-échantillons : - le tiers "entrant" (1 100 ménages qui constituent la 1ère vague) correspond aux ménages interrogés pour la première fois ; - le tiers "médian" à ceux qui sont interrogés pour la deuxième fois (2ème vague) ; - le tiers "sortant" à ceux interrogés pour la troisième et dernière fois (3ème vague). 12 échantillons mensuels de 1 100 numéros de téléphone constituent ainsi la fraction "entrante", chaque unité étant interrogée trois mois consécutifs. Au total, l'échantillon mensuel est donc de 3 300 unités. Mais, un certain nombre de numéros ne sont pas réinterrogés en vagues 2 et 3 : numéros impossibles à joindre, inaptes, refus… Il faut donc compter sur un peu plus de 2 000 questionnaires renseignés par mois. La base de tirage des numéros de téléphone est incomplète au sens où les abonnés sur liste orange ou rouge (listes d'opposition), les non-utilisateurs d'une ligne téléphonique fixe ou les titulaires d'une ligne mobile uniquement ne peuvent être sélectionnés.
    Mode de collecte : Entretien téléphonique assisté par ordinateur (CATI)
    Type d'instrument de collecte : Questionnaire directif
    Estimation des erreurs d'échantillonnage : Une opération méthodologique, visant à mesurer l'impact du biais de couverture de la base de sondage, a été menée en avril 2008. Il en résulte que, malgré son échantillonnage en toute rigueur biaisé, l'enquête fournit des données de qualité suffisante pour les analyses de conjoncture.

    Version de l'enquête

    Version des fichiers : Version 1
    Date de la version diffusée : 2017-08-03

    Conditions d'accès

    Permissions spéciales : Les fichiers dits de "Production et Recherche" (FPR) sont soumis à des règles d'utilisation spécifiques et doivent être détruits à l'issue de la recherche qui a motivé leur cession.

    Documents relatifs à l'enquête

    Tous les documents disponibles seront communiqués avec le(s) fichier(s) de données.

    Partage sur les réseaux sociaux

    Partager sur Facebook   Partager sur Twitter   Partager sur Mendeley