Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Publications > Ouvrages

Nouvelles parutions

Share the Wealth : How to End Rentier Capitalism
Philippe Askenazy
2021. Barnes & Noble. 208 p. ISBN 9781788739375
A new perspective on the neoliberal world through the prism of rents and rentiers
How can we reduce inequalities ? How can we make work get better recognition and better pay ?
Philippe Askenazy in this new book shows that the current share of wealth is far from natural ; it results from rising rents and their capture by the actors best endowed in the economic game. In this race for rents, the world of work is the big loser : while many workers feed capital rents by increased productivity and worsened working conditions, they are stigmatized as unproductive and their earnings stagnate. By proposing a new description of the capital-work relationship, calling for a remobilization of the world of work, and particularly poorly paid employees, Askenazy shows that there is a more radical alternative to neoliberalism beyond simply redistribution.


Ce qu’un patron peut faire. Une sociologie politique des patronats
Michel Offerlé
2021. Gallimard, Collection NRF Essais
528 pages. ISBN : 9782072849923
Michel Offerlé pose la question, plus complexe qu’il n’y paraît, de ce qu’un patron peut faire. De quelle manière les chefs d’entreprise contribuent-ils, par leurs pratiques économiques et politiques, à la pérennisation et à la transformation d’un système qu’ils habitent et qu’ils servent ?
Il est question ici des patrons dans toutes les acceptions du terme (les petits, les grands, les moyens, les hauts), les artisans, les chefs d’entreprise, les entrepreneurs, les managers, les dirigeants.
Il est question ici de politique dans tous les sens du terme. Car les patrons, directement ou indirectement, interviennent en politique : ils contribuent à la construction des problèmes publics, concourent à la « vie de la Cité », votent, agissent par leurs défections et par leurs mobilisations — feutrées ou sonores —, ou imaginent d’autres manières de produire ou de diriger ( l’« entrepreneuriat engagé ») ; voire, pour certains d’entre eux, participent à la conquête et à l’exercice du pouvoir avec leur culture de « manager ».
Pour comprendre ce qu’un patron peut faire, ce qu’il peut faire faire ou peut laisser faire, voire ce qu’il ne veut pas faire, Michel Offerlé s’est appuyé sur plusieurs centaines d’entretiens réalisés en atelier de recherche ces dix dernières années et sur soixante-dix entretiens originaux qui ont toujours porté sur le parcours biographique de l’interviewé, la direction de son entreprise, son rapport à la politique et aux hommes politiques et ses pratiques de l’engagement.
À partir de cet éclairage original l’auteur met aussi en perspective les stratégies patronales durant l’actuelle pandémie.