Nos tutelles

CNRS ENS EHESS PSL

Sur les réseaux sociaux




Accueil > Membres

Giordano Denis

Denis Giordano est sociologue du travail en post-doctorat au CMH et il participe à l’axe « travail » du centre. Il est également affilié au LCSP de l’Université de Paris.
Actuellement, sous la direction de Claude Didry, est engagé dans la coordination de l’équipe de recherche du projet DIASOCOV « Le dialogue social, un levier pour différer et discuter les effets de la Covid-19 sur le marché du travail » financé par la DARES (Ministère du Travail). Co-responsable de la partie quantitative de l’enquête, s’occupe également de la réalisation de monographies d’entreprise.
Entre novembre 2019 et décembre 2020, toujours au CMH, a participé et co-rédigé le rapport de recherche du projet « Entreprises en négociations » (ENEGOCI) coordonné par Claude Didry et Philippe Askenazy sous financement de la DARES.
Précédemment (2016-19) a été chercheur contractuel au sein du laboratoire COMPTRASEC – Université de Bordeaux pour deux projets de recherche sur la négociation de l’égalité professionnelle en entreprise.
Enseignant contractuel (ATER) à la Faculté de Lettre et Sciences Humaines de l’Université d’Angers en 2015-16 et également vacataire aux Universités de Bordeaux et Évry a assuré plusieurs cours de sociologie de travail, des organisations et de l’entreprise ainsi que de la méthodologie de la recherche en sciences sociales. Sa thèse, une enquête ethnographique sur les pratiques de travail des mécaniciens de rue dans la banlieue parisienne a été soutenue à l’Université de Trente (Italie) en 2014.

Thématiques de recherche :
Sociologie du travail, de la précarité et des relations professionnelles ; dialogue social et négociation collective ; discriminations et égalité professionnelle ; économie informelle, auto-entrepreneuriat et formes de management.

Publications (sélection) :
2021 Didry C. et Giordano D., « Entreprises en négociations. L’entreprise à la lumière des relations professionnelles », Rapport de recherche DARES, post-enquête REPONSE, 4 mars 2021, 319 pp.

2021 Santoro G. et Giordano D. (sous direction) Les politiques publiques en matière d’égalité professionnelle : quelles évolutions ?, Maison des Sciences de l’Homme Aquitaine éditeur, Bordeaux, 206 pp.

2021 Giordano D., Compte-rendu Collectif Rosa Bonheur, La Ville vue d’en bas. Travail et production de l’espace populaire », Sociologie du travail, vol.63-1, (en ligne)

2020 Giordano D. « Apprécier un regard expert dans la débrouille. Un apprentissage chez les mécaniciens de rue », Revue d’Anthropologie de la Connaissance, n°14-3, 2020, (en ligne)

2019 Giordano D. et Santoro G. « La négociation collective sur l’égalité professionnelle en Aquitaine. Entre respect de l’obligation et engagement formel », Travail et emploi, n° 149, pp. 69-92.

2019 Giordano D. « Retrouver le soleil des vacances ». Valoriser l’authenticité dans la vente de vin italien en vrac », ¿ Interrogations ?, n° 29 (en ligne)

2018 Giordano D. et Santoro G., « L’impact et les limites des réformes sur la négociation collective relative à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes », Chroniques du Travail, n°8, 2018, pp. 174-189.

2018 Giordano D., « Assujettissement aux incertitudes et subjectivation en tant que professionnel : les mécaniciens de rue entre travail précaire et autoréalisation », Émulations, n°28, 2018, pp. 93-106.

2017 Giordano D. et Santoro G., « La normativa francese sulla negoziazione dell’uguaglianza professionale nelle imprese. Una ricerca sull’impatto delle politiche pubbliche in Aquitania [La réglementation française sur la négociation de l’égalité professionnelle dans les entreprises. Une recherche sur les effets des politiques publiques en Aquitaine] », Sociologia del Lavoro, n°148, 2017, pp. 150-166.

2016 Giordano D., « Ethnographie du mécanicien de rue : une figure entre le formel et l’informel », in Calderon, Demailly et Müller (dir.) Aux marges du travail, Octares éd., Toulouse, pp. 93-103.

2015 Bruni A. et Giordano D., « Lavorare nell’economia informale. Il caso dei meccanici di strada [Travailler dans l’économie informelle. Le cas des mécaniciens de rue] », Sociologia del Lavoro, n°139, 2015, pp. 95-106.