Nos tutelles

CNRS ENS EHESS

Sur les réseaux sociaux

Rechercher




Accueil > À la une

De quelques formes primitives de classification

Nouveauté

Marcel Mauss, Émile Durkheim

2017. PUF, Collection "Quadrige". 152 p. ISBN 978-2-13-060671-0
Dans ce classique de la sociologie de la connaissance, Durkheim et Mauss ne s’attaquent à rien de moins qu’au projet de réécrire la table kantienne des catégories : la maîtrise des jugements logiques qu’ils rendent possibles ne sont pas le fruit des seules forces de l’individu, mais ont une origine sociale. Cette hypothèse, ils la testent sur les concepts de genres et d’espèces, et plus généralement sur l’activité scientifique de classes. Ils entendent ainsi établir qu’en Amérique du Nord et chez les Aborigènes d’Australie, tout autant que dans le système divinatoire chinois, stratification sociale et genres naturels primitifs se font écho ; on ne saurait classer les choses sans appartenir à des sociétés structurées. On comprend le profit à tirer de ce constat pour mieux appréhender les activités scientifiques modernes.
Marcel Mauss (1872-1950)
Émile Durkheim (1858-1917)
Jules Salomone est doctorant en philosophie à l’École normale supérieure (Institut Jean Nicod) et à la City University of New York (The Graduate Center).
Sommaire
Présentation. L’empirisme rationaliste de Durkheim et Mauss, par Jules Salomone
Une théorie sociologique de la connaissance
Par-delà empirisme et rationalisme traditionnels
Un empirisme social
Un constructivisme social modéré
Conclusion : Un rationalisme sociologique

De quelques formes primitives de classification. Contribution à l’étude des représentations collectives, par Émile Durkheim et Marcel Mauss
I. Le système de classification australien
II. Généralité de ce système en Australie
III. Systèmes plus complexes : Zuñis, Sioux
IV. Systèmes de classification indépendants de l’organisation sociale : l’exemple chinois
V. Classifications primitives et classifications scientifiques

Dossier bibliographique
Bibliographie de la présentation, par Jules Salomone
Bibliographie du texte, par Émile Durkheim et Marcel Mauss
Index